Utilisation d’une raboteuse

Précédemment, je vous présentais les différents critères à prendre en considération pour trouver la raboteuse électrique parfaitement adaptée à vos besoins. Aujourd’hui, j’ai souhaité vous dévoiler tous les conseils et astuces pour bien utiliser un tel équipement. En effet, les raboteuses ne sont pas des jouets et demandent quelques connaissances dans le domaine du rabotage pour pouvoir en tirer de bons résultats.

Conseils de sécurité

Pour réaliser un rabotage de qualité, il faut bien se préparer. Tout d’abord, pour des raisons de sécurité, il est recommandé de bien s’équiper. Et pour mener à bien cette mission, vous aurez besoin :

  • D’une paire de gants de protection qui vous permettra de réduire les sensations de vibrations afin que votre main ne se fatigue pas trop lors de la séance de rabotage.
  • D’un masque anti-poussière ainsi que d’une paire de lunettes de protection qui vous permettront de ne pas recevoir tous les copeaux ainsi que leurs résidus en plein visage.
  • Et si possible d’un casque anti-bruit pour protéger vos ouïes des bruits irritants produits lors du rabotage.

Les étapes préalables

Avant de commencer le rabotage, le chanfreinage ou le rainurage, il est important de bien se préparer. Pour cela, voici quelques étapes importantes qui doivent à être suivies avec précaution.

  1. La pièce en question doit être posée sur un endroit stable et sûr, comme sur une table, un établie ou même par terre. Elle ne doit ni être bancale et ni être positionnée sur un support non adapté.
  2. Vérifiez qu’aucun corps étranger n’est présent sur la pièce à usiner, c’est-à-dire, des vis, des clous, etc. Si c’est le cas, vous risquerez d’esquinter les lames de la raboteuse.
  3. Il est désormais temps de sélectionner la profondeur de la coupe en fonction de la quantité que vous désirez raboter. Pour cela, aidez-vous de la molette située à l’avant de l’appareil. Pour cette étape, je vous conseille d’effectuer plusieurs passes afin que vous puissiez obtenir un rabotage précis. Par exemple, si vous souhaitez raboter une profondeur de 3 mm, optez tout d’abord pour un passage à 1, puis à 2 et enfin à 3mm pour une précision optimale.
  4. Selon le type de raboteuse que vous avez en votre possession, il se peut que vous ayez le choix du côté d’évacuation des copeaux. En fonction de la position de rabotage, choisissez le côté le plus pratique pour vous. En outre, notez que beaucoup de modèles peuvent être raccordés à un aspirateur ou à un sac à poussière, ce qui vous permettra de travailler sans en mettre partout !

La prise en main

Pour ce qui est de l’utilisation d’une raboteuse électrique, il est important d’avoir une bonne prise en main de la machine. Par conséquent, il est essentiel de positionner ses deux mains sur la machine, sans pour autant mettre tout son poids sur celle-ci. Et pour cela, sachez que les raboteuses disposent de deux poignées ergonomiques.

  • La première se situe à l’arrière et vous permettra de positionner l’une de vos mains afin de pousser l’appareil. Elle est bien souvent dotée d’un revêtement softgrip pour assurer une maniabilité optimale ainsi qu’une prise en main confortable. En outre, elle détient un bouton d’enclenchement situé sur la partie inférieure, le but sera de tout simplement appuyer dessus comme sur une gâchette.
  • La deuxième poignée est, quant à elle, située à l’avant de l’appareil. Elle est généralement ronde et c’est à travers elle que vous serez apte à régler la profondeur de coupe. En général, une échelle graduée est visible tout autour de cette molette pour une précision de coupe optimale.

L’utilisation de la raboteuse

Pour obtenir des résultats de rabotage, de chanfrainage ou de rainurage optimaux, il est important de bien suivre quelques conseils :

  1. Avant de mettre en route la machine, veillez dans un premier temps à positionner l’avant de la raboteuse sur la pièce en bois tout en vous assurant que les lames ne sont pas en contact direct avec la planche avant de l’allumer.
  2. Allumez ensuite la raboteuse en appuyant sur le bouton tout en effectuant une légère pression sur l’avant de la machine pour que les lames entrent dans la zone à usiner.
  3. Réalisez ensuite un passage en souplesse, sans bien évidemment trop appuyer sur la machine. Prenez votre temps afin d’obtenir un résultat lisse et convenable.
  4. Une fois que vous arrivez au bout de la planche, vous pouvez réorienter le centre de pression vers l’arrière pour terminer le rabotage efficacement.
  5. A la fin, veillez à soulever légèrement la raboteuse tout en lâchant la gâchette.

Une fois le rabotage terminé

La plupart des raboteuses sont dotées d’un patin de sécurité qui permet de surélever la machine et d’éviter que les lames n’entrent en contact avec la partie inférieure. Ainsi, cela vous permet d’éviter tout risque d’endommagement de la pièce à usiner.

Mes raboteuses favorites