Choisir sa raboteuse

Savoir bien utiliser une raboteuse, c’est bien, mais il est tout d’abord très important de connaitre les critères qui vous permettrons de choisir le modèle le mieux adapté à vos besoins. En effet, de nos jours, on retrouve plus d’une centaine de raboteuses en vente libre sur le marché. Il en existe de toutes sortes, certaines sont manuelles pour le bois, tandis que d’autres sont électriques et s’adaptent plus particulièrement au béton.

Mais sur ce site, je vous propose de découvrir toutes les informations concernant les raboteuses électriques pour traiter des pièces en bois. Par conséquent, j’ai récemment mis en ligne pour vous, ma sélection des meilleures références de cette année. Mais avant tout, je vous propose de découvrir les critères à ne pas négliger lors de l’achat d’une raboteuse électrique.

La puissance du moteur

Le premier critère à prendre en considération s’agit de la puissance du moteur. Sur le marché, on retrouve des raboteuses allant de 200 à 1000 watts et parfois même plus. Bien entendu, plus la puissance est élevée, plus la raboteuse sera efficace. Pour savoir quel modèle est le mieux adapté à vos besoins, il est essentiel de savoir pour quelle utilisation, cette raboteuse sera destinée.

Si vous êtes un amateur de bricolage et que vous souhaitez réaliser quelques travaux de rabotage par-ci par-là, alors je vous recommande d’opter pour une raboteuse électrique proposant une puissance comprise entre 200 et 700 watts.

En revanche, si vous souhaitez investir dans une raboteuse de haute qualité pour un usage professionnel, alors il serait nettement plus judicieux d’opter pour un modèle de plus de 700 watts, comme la Bosch Professional GHO 40-82 C, qui assure une très belle performance technique.

La profondeur de coupe

Selon le modèle de raboteuse que vous allez sélectionner, la profondeur de coupe ne sera pas forcément la même. Gardez tout de même en tête que la plupart des raboteuses proposent un choix de profondeur allant de 0 à 2 mm. Ce qui est amplement suffisant pour réaliser des travaux du quotidien, comme le rabotage d’une porte, d’une fenêtre ou encore même le dressage d’un chant, par exemple. Cela dit, certaines références, comme la Meister MEH900-1, sont à même de raboter jusqu’à 3 mm de profondeur et parfois même plus ! 

Le réglage de la profondeur se fait généralement à l’aide d’une molette située à l’avant de l’appareil. Elle possède une échelle crantée et graduée avec des positions prédéfinies allant de 0.1 mm en 0.1 mm. Il est également bon de préciser que certains modèles disposent d’un réglage de profondeur de feuillure.

Les rainures pour le chanfrein

Si toutefois vous souhaitez réaliser des chanfreins sur des coins, des rebords ou des arêtes, alors il est vivement conseillé de se tourner vers une raboteuse disposant de rainures en V au niveau de la semelle.

Par conséquent, notez que certains modèles disposent de plusieurs rainures de tailles différentes, ainsi ils vous laissent le choix de la taille et de la forme du résultat. A ce propos, je vous recommande les modèles Bosch PHO 3100 et PHO 2000 qui offrent de nombreuses possibilités.

La base du rabot

Certains l’appellent la base, d’autres la semelle ou encore le fer. Il s’agit de la partie inférieure de la raboteuse, celle qui va être en contact total avec la pièce à usiner. La semelle est fixée à un tambour qui va être actionné par le moteur de l’outil. C’est ainsi que la machine pourra effectuer son travail.

La plupart des raboteuses disposent d’une semelle de 82 mm de large, elles ne peuvent donc pas raboter des pièces plus larges que cette dimension-là. Néanmoins si toutefois la zone à raboter est plus large, vous pouvez toujours le faire en plusieurs passes.

En ce qui concerne la matière de cette zone, sachez que la plupart des fabricants proposent une semelle en TCT ou fonte d’aluminium. Pour ma part, j’apprécie beaucoup la fonte d’aluminium qui se révèle très rigide et qui s’adapte parfaitement bien à la coupe du bois.

De plus, il est bon de savoir que certains modèles sont plus avantagés que d’autres puisqu’ils peuvent être dotés de deux semelles. Tandis que d’autres n’en possèdent qu’une seule.

La soufflerie d’expulsion des copeaux

La soufflerie est un critère que l’on retrouve sur la majorité des raboteuses électriques. Néanmoins, Certains modèles disposent d’une soufflerie amovible tandis que d’autres non. Par conséquent, avant de vous lancer dans l’achat d’une raboteuse électrique, faites bien attention à l’emplacement de cette soufflerie. Si cette dernière se situe sur la droite, alors la machine sera bien plus pratique d’utilisation pour les droitiers. Si au contraire vous êtes gauchers, un conseil, optez pour un modèle avec soufflerie amovible !

En outre, il est également important de noter que certains modèles peuvent être raccordés à un aspirateur ou à un sac à poussière. Cette fonction est très avantageuse dans le sens ou le travail est fait dans la propreté.